Environnement

« Jouets écoresponsables : s’amuser et promouvoir la durabilité »

Aujourd’hui, on souhaite vous partager le reportage d’Arte Regards « Jouets écoresponsable – s’amuser et promouvoir la durabilité » accessible gratuitement sur  Arte.tv

Face aux effets de la surconsommation, une grande partie des jouets est conçue pour être ensuite jetée à la poubelle. Bien que les jouets animent et fassent rêver nos enfants, l’industrie du jouet quant à elle fait cauchemarder la planète avec une production de déchets colossale. Comment augmenter la durée de vie d’un jouet ? Comment adapter les modes de fabrication d’un jouet afin que celui-ci soit plus écoresponsable et durable ?

Ce documentaire d’une trentaine de minutes met en avant certaines initiatives développées par des entreprises et associations pour apporter une alternative durable à l’abondance de jouets présents sur le marché.

Revaloriser les jouets pour leur offrir une seconde vie

A Paris, l’association Rejoué le jouet solidaire, créé en 2012, contribue à une consommation solidaire et éco-responsable, en collectant, triant, revalorisant et revendant des jouets ayant déjà servi pour qu’ils fassent à nouveau le bonheur des enfants. Ils utilisent le réemploi comme solution pour réduire les déchets et éviter la surproduction, et offrent ainsi une deuxième vie au jouet.

Un jouet réparé est un jouet durable

En Allemagne, Hans Joachim fondateur de l’entreprise Papa Retape est un retraité passionné de jouets d’occasion, qui se plait à réparer les jouets.  Pour lui, un jouet doit être avant tout réparable et robuste. En plus de donner un second souffle aux jouets,
il accompagne petits et grands à remettre en forme les jouets défectueux en mettant à leur disposition des fiches sur lesquelles suivre les instructions de réparation. Bien souvent, les réparations sont minimes et ne nécessitent que peu d’efforts. Si la réparation de jouets soulage l’environnement, elle permet également de diminuer son budget ! 

Le bois comme alternative durable ?

Le témoignage de l’entreprise Goki, spécialisée dans la conception de jouets en bois, met en avant l’utilisation de cette matière première et de ce qu’elle implique pour préserver notre terrain de jeu commun : la terre. En effet, la production des jouets en bois nécessite de couper des arbres. Il est donc primordial pour ces sociétés qui font le choix du bois, de replanter de nouvelles parcelles de forêt afin que les générations à venir puissent à leur tour utiliser cette matière première pour concevoir de nouveaux jouets. Il faut attendre entre 80 et 100 ans pour pouvoir utiliser le bois ! 

Une nouvelle vie aux emballages et cartons

Qui n’a jamais vu les enfants s’intéresser plus aux emballages et papiers cadeaux qu’à ce qu’ils  ontiennent ?!  L’entreprise autrichienne Badala apporte une initiative durable et accessible à tous : la transformation de cartons en jouets ! Avec Badala, Barbara Holler prolonge la vie des emballages avant qu’ils finissent à la poubelle. Avec des autocollants adhésifs, Badala transforme des cartons et emballages en voiture, fusée, piscine etc. Avec de l’imagination, tout est possible !

 Chez le Jouet Simple, on a aimé ce reportage qui montre que s’amuser est, avec un peu de créativité, un jeu d’enfant. Les initiatives présentées, sincères et exemplaires, répondent aux enjeux environnemental d’aujourd’hui et de demain.

Nous nous inscrivons pleinement dans cette démarche en proposant des jouets 100 % recyclés, recyclables et consignés.